L’espadrille basque

L’espadrille peut être considérée comme l’un des emblèmes du Pays Basque. Du statut de chaussure traditionnelle, elle passée au titre de sandale très à la mode notamment durant la période estivale. L’espadrille basque se reconnait par sa simplicité et sa légèreté. A l’origine, elle est constituée d’une semelle en chanvre tressée et d’une toile en tissu léger comme le lin.

L’espadrille et son origine incertaine

Les espadrilles, accessoires simplement fabriquées et cousues à la main, ont une origine assez controversée dans la mesure où la France et l’Espagne revendiquent chacune son invention. La date de naissance exacte de l’espadrille reste elle aussi difficile à déterminer avec précision. On sait cependant que durant le XVIIIe siècle, elle constituait l’œuvre des artisans installés dans les Pyrénées-Atlantiques.

L’espadrille se répand rapidement depuis la ville de Mauléon. C’est à l’époque une chaussure facile à fabriquer et peu coûteuse. Elle va petit à petit se démocratiser et devenir au fil du temps une chaussure de loisirs et de détente.

C’est le styliste Yves Saint Laurent qui aura été le premier à voir le potentiel de cette chaussure en commandant la première paire d’espadrilles à talons à une entreprise basque. Le succès fût immédiat et l’espadrille est alors devenue un accessoire très tendance.

Yves Saint Laurent espadrilles

La renaissance de la fabrication de l’espadrille

L’évolution des modes de fabrication de l’espadrille a mené à la création de nouveaux modèles tels que ceux qui délaissent par exemple la semelle en chanvre tressée pour adopter une semelle en caoutchouc. Les motifs des tissus deviennent de plus en plus variés tandis que les matériaux employés évoluent. Les formes intègrent aussi des talons compensés ou semi compensés.

Il reste toujours des artisans qui restent attachés à la fabrication traditionnelle des espadrilles et qui préservent le savoir-faire ancestral en proposant des sandales authentiques, les espadrilles basques telles qu’on les a connues au moment de leur première apparition.

La naissance d’une star: l'espadrille

L’espadrille est certainement la star de l’été, mais elle ne se porte plus uniquement durant cette saison.

En plus de devenir un accessoire incontournable dès lors que le temps se prête à son utilisation, l’espadrille a également su évoluer au fil des ans au point de devenir la chaussure la plus diversifiée en termes de modèles et de couleurs.

Ainsi, il existe une espadrille pour tous les goûts et pour tous les usages avec des critères de différenciation qui vont bien au-delà de la simple distinction entre l’espadrille à semelle en caoutchouc et l’espadrille à semelle souple.

Quel que soit le modèle d’espadrilles choisi, qu’elle se destine à une femme, à un homme ou à un enfant, ses caractéristiques principales seront la légèreté, le confort et la fraicheur apportée aux pieds. On comprend alors qu’elle soit devenue incontournable pour toute personne désireuse de se chausser sans difficulté.

Un choix très large d'espadrilles

Le choix d’une paire d’espadrilles repose sur le goût de chaque personne.

Certains puristes préfèrent les espadrilles traditionnelles, celles qui restent fidèles à la conception de l’espadrille basque. D’autres les choisissent essentiellement en fonction de l’utilisation qu’ils comptent en faire. D’autres encore choisissent les espadrilles en misant sur le design le plus tendance.

Les modèles actuels sont d’une variété telle que chacun trouvera assurément l’espadrille de son choix.

Pour conclure, l’espadrille basque s’est adaptée aux nouvelles demandes du marché de la chaussure, mais elle reste fidèle à sa tradition ancestrale.